Visite sur chantier de 1400 logements à Shaoula

Visite sur chantier de 1400 logements à Shaoula

Posted by Abdelhakim Bettache on Thursday, August 11, 2016

 

Noureddine Lakelak, architecte-développeur “L’acte de bâtir a perdu sa définition en Algérie”

Mr Lakelak NoureddineCe professionnel estime que “l’architecture et le bâtiment constituent cette vitrine à travers laquelle l’on perçoit la civilisation d’un pays”.

Depuis l’Indépendance à ce jour, l’État a toujours paré au plus pressé en matière de logement. À part quelques ouvrages laissés par le colonisateur, les responsables du secteur de l’habitat, qui se sont succédé, ont lancé des programmes avec des méthodes et techniques désuètes. Ce constat établi par l’architecte, Noureddine Lakelak, résume la situation qui prévaut dans le secteur. Le logement n’“allait” pas et… ne drainait forcément rien avec lui ! Pis, l’acte de bâtir a été, selon lui, vidé de sa substance, il a même perdu sa définition. “L’architecture et le bâtiment constituent cette vitrine à travers laquelle l’on perçoit la civilisation d’un pays”, rappelle M. Lakelak. Pour ce professionnel chevronné, l’habitat et l’urbanisme doivent former un Lire la suite